Enter your keyword

La toxine botulique

La toxine botulique

 

Il s’agit d’une neurotoxine qui est connue depuis de nombreuses années. En 1950 le Dr Brooks démontre que la toxine botulique injectée dans un muscle provoque un relâchement temporaire du muscle. Mais c’est seulement en 1973 qu’on a l’idée de l’utiliser à des fins thérapeutiques. En 1989, le Botox, toxine botulique, commercialisé par le laboratoire Allergan, est approuvé par la FDA aux USA pour traiter les patients en ophtalmologie.

Il aura fallu attendre 1992 pour qu’un dermatologue, et sa femme eurent les premiers, l’idée d’utiliser de très faibles doses de cette toxine dans un but esthétique : effacer les rides du front.

En 1996 les premiers chirurgiens injectent, ce qui est communément appelé le « Botox », pour réduire les rides d’expression musculaire.

Aujourd’hui elle reste le premier traitement de médecine esthétique effectué à travers le monde.

injection-toxine-botulique-esthétique-modèle

 

Aucune crainte car il s’agit d’un médicament, elle doit donc, être produite par un laboratoire pharmaceutique avec de nombreuses études strictes et un très long processus d’élaboration de mise sur le marché. Avec une phase de recherche, de développement, d’une phase clinique puis la phase de mise sur le marché, il se passe donc entre 13 et 15 ans.

Utilisée depuis plus de 25 ans dans divers traitements thérapeutiques, strabisme, torticolis, migraine…

Depuis 2003 pour qu’elle reçoive une autorisation de mise sur le marché en France pour l’utilisation en esthétique.

L’intervalle entre 2 séances doit être au minimum de 3 mois. Généralement, 2 séances par an sont suffisantes pour garantir un résultat « naturel » qui s’obtient en quelques jours. En fonction de la concentration il est possible de « figer » un front, ou d’apporter de l’éclat sans bloquer les muscles.

Le praticien l’utilise pour effacer les rides sur le front, et entre les sourcils, redonner de l’éclat au regard en atténuant les rides de la patte d’oie, remonter un sourcil relever la pointe du nez qui a tendance à tomber avec l’âge, mais aussi effacer les rides qui apparaissent dans la partie supérieure des ailes du nez lors du sourire.

Dans certains cas nous pouvons l’utiliser dans les plis d’amertumes prononcés. En France le praticien peut utiliser Azzalure, Vistabel, Bocouture.

 

Esthétique Modèle en partenariat avec des professionnels de la santé vous informe sur la toxine botulique. Participez à des interventions lors d’ateliers workshops, congrès et bénéficiez de ce traitement en tant que modèle.